Le don de prophétie : quelques mythes

Notre vision de la prophétie est très souvent tronquée, limitée. Sans être exhaustif, je partage quelques mythes concernant la prophétie et une perspective biblique sur le sujet.

Mythe 1 : La prophétie concerne toujours le futur.

Il est vrai que les prophètes ont prédit certains événements, mais l’essence de leur message était un appel à la repentance en vue du jugement à venir. L’apôtre Paul dit : "Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console" (1 Corinthiens 14:3). Pas un mot concernant la prédiction d’événements futurs.

Encore "Mais si tous prophétisent, et qu’il survienne quelque non-croyant ou un simple auditeur, il est convaincu par tous, il est jugé par tous ; les secrets de son cœur sont dévoilés. Alors, tombant sur la face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous" (1 Corinthiens 14:24-25). C’est exactement ce que Jésus avait dit concernant le ministère du Saint-Esprit : "Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché, de justice et de jugement" (Jean 16:8). Le ministère de prophétie est surtout de nous rendre sensibles de notre péché, de la justice de Dieu et du jugement à venir. Nous voyons cet accent dans le ministère de l’apôtre Paul quand Félix était saisi de conviction : "Mais, comme Paul discourait sur la justice, la maîtrise de soi et le jugement à venir, Félix, saisi de crainte, lui dit : Pour le moment, tu peux t’en aller ; quand j’en trouverai le temps, je te rappellerai" (Actes 24:25). La prédication de Paul était prophétique parce qu’elle exhortait Félix à se repentir.

Mythe 2 : La prophétie n’est donnée que par des gens remplis du Saint-Esprit.

Le Seigneur peut bien se servir de non croyants pour nous parler. S’agit-il de la prophétie ? Parfois. Considérez ce que dit Jean au sujet de quelqu’un qui cherchait à faire mourir Jésus :

"L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ; vous ne vous rendez pas compte qu’il est avantageux pour vous qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas. Or, il ne dit pas cela de lui-même mais, étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation" (Jean 11:49-51).

Normalement, les gens qui exercent des dons spirituels dans l’église auront été baptisés dans le Saint-Esprit. Cela n’empêche pas quand même le Saint-Esprit de se servir de non croyants ou d’un âne (Nombres 22:28) pour nous adresser la parole de manière prophétique.

Mythe 3 : La prophétie se manifeste à un moment réservé pour les dons spirituels le dimanche matin.

Nous pensons reconnaître ce qui prophétique par la formule que l’on emploie ("Ainsi parle l’Éternel") ou par la tonalité élevée ou par le caractère de la voix, mais le Seigneur nous adresse très souvent des paroles "prophétiques" de manières inaperçues. En effet, l’apôtre Pierre dit que les Écritures sont prophétiques (2 Pierre 1:19-20). Chaque fois que les Écritures sont lues et expliquées, nous entendons "la parole prophétique" (2 Pierre 1:19).

Pasteur John LindellCette semaine j’ai reçu dans ma boîte postale un nouveau numéro de Enrichment, une revue pour les pasteurs des Assemblées de Dieu. Un article sur la prédication par exposition a attiré mon attention. C’est, en effet, une interview avec deux pasteurs, parmi eux, John Lindell qui est devenu pasteur de James River Assembly of God en 1991 quand il n’y avait que 75 adeptes dans l’église. Aujourd’hui, environ 6.000 (six mille) adeptes se réunissent chaque dimanche à l’assemblée de James River à Ozark, Missouri. Un des facteurs de la croissance de cette église est l’accent sur la prédication par exposition. Pasteur Lindell prêche la Bible verset par verset ; les gens viennent par milliers pour entendre l’exposition des Écritures.

Concernant la prédication prophétique , Pasteur Lindell a dit ceci :

Le sommet de la prédication est atteint le moment où vous vous quittez vous-même, dans le sens que vous laissez à côté vos notes et vous savez que ce n’est plus vous qui parlez dans votre propre intelligence autant que le Seigneur qui parle à travers vous. Le sommet de la prédication se trouve dans ce moment d’inspiration. C’est une des raisons pourquoi je crois que l’emploi le plus important du don de la prophétie dans l’église est dans le pupitre , et non quelqu’un qui s’élève dans les bancs pour dire, "Ainsi parle l’Éternel", mais quelqu’un qui chaque semaine est debout dans le pupitre et qui dispense avec droiture la Parole de Dieu. Dans ce moment, ou à plusieurs moments dans le message, cet éclair d’inspiration quand l’Esprit vient sur le prédicateur et le porte avec les auditeurs au-delà de ce que le prédicateur pourrait faire dans sa propre capacité, c’est cela le sommet de la prédication.

Un prédicateur ne devrait pas chercher à faciliter ce moment ; c’est une action spontanée et authentique de Saint-Esprit. La conscience de soi empêche la liberté de l’Esprit. Quand un prédicateur est absorbé dans la tâche, c’est-à-dire prêcher le message de tout son cœur et de toute son âme, cela conduit à un oubli de soi qui crée une occasion pour Dieu de se servir du prédicateur dans une manière spéciale et surnaturelle. Tandis que beaucoup de prédicateurs se sont réjouis de ces moments quand l’Esprit a inspiré leur prédication, ces actions de Dieu peuvent avoir lieu sans que nous nous en rendions compte . À ce moment, c’est peut-être moins un miracle de parler et plus un miracle d’entendement. Ou bien, c’est un miracle de parler dont nous ne sommes pas au courant ou capables d’apprécier à cause d’une variété de circonstances.

Il y avait des moments dans la préparation de mes sermons que j’ai senti l’action de l’Esprit et j’ai cru que le sermon serait utilisé par Dieu d’une manière prophétique. Je dirais, quand même, que ces expériences sont plutôt l’exception à la règle. La plupart de mon expérience avec la prédication prophétique a eu lieu pendant le culte ; c’était inattendu . En général, c’est une surprise – du néant Dieu souffla et créa quelque chose.

Bien souvent, des gens me demandent : "Avez-vous un grand sermon aujourd’hui ? En avez-vous un bon feeling ?" Souvent je n’ai pas d’impression particulièrement positive concernant le sermon, et j’ai découvert que quand j’en ai une impression positive, j’ai devrais m’inquiéter. Il y a, donc, un mystère, et je crois que cela fait partie de l’aventure de la prédication. Vous ne savez pas ce que Dieu fera avec un sermon. C’est une question de prier : "Seigneur, permets que cette semence semée pleine de faiblesse soit ressuscitée pleine de force", et puis d’observer comment Dieu le fera. Observer ce que Dieu fera et avec vous et avec les auditeurs est une des grandes bénédictions et aventures de la prédication.[1]

[1]"Expositional Preaching – Connection With Today’s Postmodern Listener. Interview with John Lindell and Chris Lewis: Part One", Enrichment , Winter 2007, p. 155-156.

Tags: ,

À propos de J. Gary Ellison

Je suis pasteur et formateur de pasteurs en Afrique, Europe et dans le Pacifique depuis 1978 et avec mon épouse depuis 1982. Nous servons au Vanuatu depuis août 2007. Nous sommes mariés depuis 1982 avec deux enfants qui sont tous deux nés en 2001. Je partagerai quelques pensées sur la vie de l’église et la vie chrétienne d’une perspective pastorale. Le pasteur berger prévoit et prévient. Il protège (Jean 10:11-13). Il guide et il conseille. Il « enseigne, convainc, redresse et éduque dans la justice » (2 Timothée 3:16-17). J’espère que ces perspectives vous seront utiles et salutaires.
Cette entrée a été publiée dans Pentecôtisme, Prédication, Saint-Esprit. Bookmarquez ce permalien.

3 réponses à Le don de prophétie : quelques mythes

  1. Pingback: Réponse : Le don de prophétie est-il pour aujourd’hui ? | Cœur de berger

  2. Merci, Antoine. À part ce qui se trouve sur ce blog, vous pouvez trouver d’autres études, articles et messages sur mon site web : http://www.coeurdeberger.org.

  3. AGBOGBO Antoine dit :

    Je suis très intérèssé par votre prédication si vous avez d’autres envoyez-les moi.

    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s