Voici ce que signifie le mot "avortement"

Technorati tags:

HT: http://theologica.blogspot.com/

About these ads

À propos de J. Gary Ellison

Je suis pasteur et formateur de pasteurs en Afrique, Europe et dans le Pacifique depuis 1978 et avec mon épouse depuis 1982. Nous servons au Vanuatu depuis août 2007. Nous sommes mariés depuis 1982 avec deux enfants qui sont tous deux nés en 2001. Je partagerai quelques pensées sur la vie de l’église et la vie chrétienne d’une perspective pastorale. Le pasteur berger prévoit et prévient. Il protège (Jean 10:11-13). Il guide et il conseille. Il « enseigne, convainc, redresse et éduque dans la justice » (2 Timothée 3:16-17). J’espère que ces perspectives vous seront utiles et salutaires.
Cette entrée, publiée dans Questions diverses, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

7 réponses à Voici ce que signifie le mot "avortement"

  1. FOYER JEROME dit :

    J ‘ai attentivement regardé cette vidéo sur ce qu’est l’avortement, ca fait réfléchir ; si tu projette de le faire, cette vidéo te dit : ne le fais pas ! Ne le fais pas ,combien même tu te sentirais dans une impasse, Ne le fais pas car de le faire ce serait accomplir un meurtre avec préméditation. La Bible est claire à ce sujet: Tu ne tueras pas. Un embryon c’est déja un être humain qui apparait faconné de manière mysterieuse entre les mains du Créateur
    Leve les yeux vers l’Eternel et Il te secouera. Courage! Que Jésus soit ta solution .

  2. Denis, je vous remercie de votre commentaire. Je suis d’accord que la vidéo est trop délimitée dans le sens qu’elle ne considère que l’avortement aux Etats-Unis, mon pays d’origine, où nous avons avorté 40 millions de nos semblables. Aux États-Unis, on avorte plus d’enfants tous les 24 heures que le nombre de personnes qui ont été tuées dans les attentats du 11 septembre 2001.Dans les attentats du 11 septembre 2001 moins de 4.000 personnes ont été tuées, mais "chez moi" 4.000 enfants innocents sont massacrés chaque jour. Un tiers des enfants conçus aux Etats-Unis sont avortés. J’aurais bien aimé que la vidéo présente également les statistiques sur les nombreux avortements en France et dans les autres pays européens ainsi qu’en Chine et ailleurs pour que nous puissions saisir l’énormité des crimes de l’humanité contre l’humanité.

    La vidéo est choquante parce que l’acte est choquant. La vidéo fait ce qu’elle devrait faire : elle révèle la nature – comme vous le dites – "dégoûtante" de l’avortement. Il est trop facile de parler en termes stériles et cliniques d’"interruption volontaire de grossesse" sans imaginer la monstruosité que l’on commet contre les enfants qui devraient naître et la douleur qui leur est infligée par méthodes diverses sans prise de conscience. La vidéo révèle l’avortement pour ce qu’il est : l’interruption volontaire d’une vie humaine. Normalement, on se sert d’autres termes pour parler d’un tel acte de violence, l’action de tuer volontairement un être humain, mais ceux qui voudraient promouvoir l’agenda d’avortement se servent d’euphémismes évasifs et trompeurs pour retenir la vérité du public.

    Concernant la possibilité de faire passer d’autres vidéos, comme celle d’un viol, je vois un parallèle entre la violence des deux actes, avortement et viol : les deux sont à dénoncer. Pourtant, il n’est pas nécessaire de faire passer une vidéo d’un viol ; on sait ce que c’est. Par contre, l’horreur d’un avortement a lieu dans "le secret" et dépasse l’imagination. C’est pourquoi il faut l’exposer.

    Au sujet de la liberté, elle s’arrête là où commencent les droits d’un autre être humain. Nous n’avons pas la liberté de prendre la vie de nos semblables.

    La femme qui se fait refuser l’avortement, n’est-elle pas responsable de ses actes ? La société qui banalise l’avortement comme méthode de contraception assure son propre déclin.

    L’avortement contribue à la décroissance démographique de l’Europe.
    La société qui banalise l’avortement comme méthode de contraception assure son propre déclin.En effet, il me semble que l’avortement contribue à la décroissance démographique de l’Europe et d’une longue liste de pays. En Europe méridionale et de l’Est, le taux de croissance est en-dessous de 1,3 (nombre de naissances par femme) ; un taux de 2,1 est nécessaire pour maintenir la population d’un pays. Quand le Président John F. Kennedy a donné son discours "Ich bin ein Berliner" en Allemagne, l’Europe constituait 12,5 pour cent de la population mondiale. Aujourd’hui elle n’en constitue que 7,2 pour cent. Si la tendance continue, seulement 5 pour cent de la population du monde sera européen en 2050. Les populations d’Europe méridionale et de l’Est deviennent de plus en plus âgées parce que le taux de natalité a chuté, en partie à cause des avortements. Comme dit Russell Shorto dans son article "No Babies" dans The New York Times du 29 juin 2008, "Un pays ne peut exister si tous ses citoyens habitent une maison de retraite." Voir aussi l’article du Washington Post sur le Japon.

    L’avortement n’est ni humaniste ni humain
    Vous me dites d’une manière triomphale que "les humanistes vaincront" mais en vue de ces faits, il est douteux qu’ils survivent leur propre politique d’avortement. Je dirais en plus que l’avortement n’est ni humaniste ni humain. L’agenda d’avortement ne cherche pas à relever la dignité de l’esprit humain ni à le mettre en valeur. C’est Dieu lui-même qui met en valeur l’être humain en nous créant en son image et en nous interdisant de tuer nos semblables. C’est pour cela que toute vie humaine est précieuse et d’une valeur inestimable comme Jésus-Christ a démontré quand il a demandé, "Et que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme ? Ou que donnera un homme en échange de son âme ?" (Matthieu 16:26).

    Les animaux ont plus de droits que les enfants à naître.
    Dans bien des pays dits civilisés, les animaux ont plus de droits que les enfants à naître. On fera tout pour sauvegarder les baleines (et je ne suis pas contre puisque Dieu nous a établis comme intendants de la Terre), mais on ne veut pas protéger les droits du plus faible de ses congénères ; voilà un paradoxe bien flagrant.

    Vous dites que l’avortement est nécessaire dans de nombreux cas, mais vous ne donnez aucun exemple. Que veut dire "nécessaire" ? Quelles sont les critères ? Qu’est-ce qui nécessite d’une manière absolue un avortement ? Combien d’avortements, sur les millions, ont été faits parce que la vie de la mère était littéralement en danger ?

    Quelques cas particuliers
    Je connais un couple dont le médecin leur a vivement conseillé un avortement en disant que l’enfant ne serait pas normal, mais ils ont refusé d’accepter une telle "solution" et sont aujourd’hui les parents d’un enfant en bonne santé, celui que le médecin avait diagnostiqué comme anormal. D’autres parents ont accepté de donner naissance à un enfant handicapé et l’ont trouvé comme une source de joie et de croissance dans leur propre vie. (Voir le témoignage en anglais concernant Noah Michael Shrader.) La grossesse suite à un viol est extrêmement rare : selon les études, une ou deux par mille viols. Mais pourquoi ne pas avorter suite à un viol ? La femme est victime d’un acte de violence et on lui demande de devenir participante à un deuxième acte de violence ? Elle a déjà subi un traumatisme mais quand elle avorte son enfant, c’est le traumatisme de l’avortement qui la trouble la plus parce que c’est elle qui en est coupable. Voir ici.

    Adoption, une meilleure solution
    On dit que c’est dans l’intérêt de la femme d’avorter son enfant. Pourquoi ne pas aimer la femme et son enfant ? Aux Etats-Unis d’Amérique, il est ironique qu’il y ait 4.000 avortements tous les 24 heures mais les couples qui veulent adopter doivent attendre cinq ans. Ainsi sommes-nous allés nous-mêmes à l’étranger pour adopter nos deux enfants. D’autres couples n’ont pas cette possibilité mais seraient de bons parents pour des enfants heureux. Cette solution est de loin plus prometteuse que la terminaison malheureuse par avortement d’une vie précieuse.

  3. denis dit :

    C’est facile de choquer avec des images qui nous dégoutent et nous font peur a tous. Pour equilibrer le tout il faudrait peut-être la video d’un viol, ainsi qu’une video ou l’on voit la femme se faire refuser l’avortement. L’avortement est terrible mais necessaire dans de nombreux cas. Vous utilisez le symbole de la Libertée, et justement, vous êtes contres la libertée d’avorter, voila un paradoxe bien flagrant dans votre vidéo.

    Les humanistes vaincronts. J’aimerais que votre Dieu vous protège de la bétise …….. a +

  4. "Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire" (Luc 17:10).

  5. ESAIE S. DABIRE dit :

    JE REND GRACE AU SEIGNEUR POUR VOS VIES ET MINISTERES.JE FERAI TOUJOURS DES EXPLOITS A TRAVERS L,IMPACT DE VOS ENSEIGNEMENTS DANS MA VIE.

  6. merie dit :

    c’est terrible

  7. DERME dit :

    merci pour l’information juste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s