Les disciplines d’un homme pieux : La suprématie de la discipline

Disciplines of a Godly ManLa suprématie de la discipline

L’excellence dans tout domaine est le résultat de beaucoup de discipline.  Par exemple, on m’a fait savoir qu’un certain frère est le meilleur ébéniste du pays.  Comment est-il devenu le meilleur ? En travaillant le bois des milliers d’heures. C’est la discipline.

John est un excellent guitariste. Je ne sais pas s’il est meilleur de l’île : cela serait son père ! Mais comment John est-il devenu un très bon guitariste ? Il a passé des heures à apprendre les accords et à entraîner ses doigts jusqu’à ce qu’il puisse bien jouer sans y penser.

Léonardo da Vinci et Michelangelo ont fait des multitudes de sketches avant de devenir des artistes illustres. La quantité de discipline dans leur vie était à la base de la qualité de leurs œuvres. Nous sommes émerveillés par la perfection anatomique des tableaux de da Vinci, mais nous oublions qu’il a une fois dessiné un millier de mains.

Winston Churchill est reconnu comme l’orateur du siècle. Il était un naturel, n’est-ce pas ?  Pas vraiment. Il avait un zézaiement et a dû planifier tout détail de ses discours.

La discipline est tout : elle est la mère du génie.

Thomas Edison a inventé l’ampoule après 1000 échecs.

Jasche Heifitz, le plus grand violoniste de ce siècle, a joué le violon quatre heures par jour de l’âge de trois ans jusqu’à sa mort à l’âge de 75 ans, soit 102 000 heures !

La discipline est tout : elle est la mère du génie.

Paul sur la discipline

La Bible parle d’une discipline spirituelle : en écrivant à Timothée, Paul lui à dit : « Exerce-toi à la piété ». Il y a beaucoup de textes bibliques qui parlent de la discipline, mais en voilà un classique. Le mot « exercer » dérive de l’adjectif « gymnos » qui veut dire « nu » et nous donne le mot « gymnase ». Les athlètes grecs ont participé à la compétition tout nus afin de n’être pas empêchés.

Pourquoi les athlètes grecs ont-il participé aux concours tout nus ?

« Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement et courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée » (Hébreux 12:1).

Qu’est-ce qui vous enveloppe–vous empêche–de courir pour Christ ?

« Tout lutteur s’impose toute espèce d’abstinences ; eux, pour recevoir une couronne corruptible, nous, pour une couronne incorruptible.  Moi donc, je cours, mais non pas à l’aventure ; je donne des coups de poing, mais non pour battre l’aire.  Au contraire, je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur, après avoir prêché aux autres, d’être moi-même disqualifié » (1 Corinthiens 9:25-27).

« Exerce-toi à la piété… Nous travaillons et luttons » (1 Timothée 4:7, 10).

Le verbe lutter dérive du mot grec qui nous donne le verbe « agoniser ». Il faut toute notre force pour être pieux.

Pas de masculinité, pas de maturité ! Pas de discipline, pas de disciples ! Pas de sueur, pas de sainteté !

Pourquoi les disciplines ?

1.  Les vies chrétiennes disciplinées sont l’exception dans le monde actuel.

(Quelle est la différence entre la discipline et le légalisme ? La différence en est une de motivation. Le cœur légaliste dit : « Je fais ceci pour gagner le mérite avec Dieu. » Le cœur discipliné dit : « Je fais ceci parce que j’aime Dieu et je veux lui plaire. »)

2.  Spirituellement, les hommes sont moins inclinés et moins disciplinés que les femmes.

  • Les femmes lisent plus de la littérature chrétienne que les hommes.
  • Les femmes s’intéressent plus à leur bien-être spirituel que les hommes ne s’intéressent à le leur.
  • Un sondage aux États-Unis d’Amérique a indiqué que 71 pour cent des femmes ont cru que la religion pourrait résoudre les problèmes du monde par rapport à 55 pour cent des hommes.
  • Cinquante-neuf pour cent de ceux qui fréquentent l’église typique sont des femmes par rapport à 41 pour cent des hommes.

3.  La discipline fera un impact sur la vie présente et la vie à venir :

« Exerce-toi à la piété ; car l’exercice corporel est utile à peu de choses, tandis que la piété est utile à tout, elle à la promesse de la vie présente et de la vie à venir » (1 Timothée 4:7-8).

La vie présente : notre vie porte une influence sur nos amis, votre épouse, nos enfants.

La vie à venir : ce que nous faisons avec notre vie demeurera un monument à Christ pour toute l’éternité (cf. 1 Corinthiens 3:10-15). Ceux qui minimisent l’importance de la discipline spirituelle maintenant ne le feront pas là -haut !

Questions :

  1. Qu’est-ce qui vous empêche dans votre marche avec Dieu ?  Pourquoi le retenez-vous ?
  2. Qu’est-ce qu’un manque de discipline peut faire à votre vie ?
  3. Comment la discipline vous coûtera-t-elle ? Comparez 1 Corinthiens 9 :25-27. Êtes-vous préparé à payer le prix ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
  4. Quelle est la différence entre la discipline et le légalisme ? Qu’est-ce que vous pratiquez ? Avez-vous besoin de changer ? Si oui, comment le faire ?
  5. Pouvons-nous devenir des hommes de discipline chrétienne ?

Extrait et adapté de R. Kent Hughes, The Disciplines of a Godly Man.

Voir aussi « disciplines » :

About these ads

À propos de J. Gary Ellison

Je suis pasteur et formateur de pasteurs en Afrique, Europe et dans le Pacifique depuis 1978 et avec mon épouse depuis 1982. Nous servons au Vanuatu depuis août 2007. Nous sommes mariés depuis 1982 avec deux enfants qui sont tous deux nés en 2001. Je partagerai quelques pensées sur la vie de l’église et la vie chrétienne d’une perspective pastorale. Le pasteur berger prévoit et prévient. Il protège (Jean 10:11-13). Il guide et il conseille. Il « enseigne, convainc, redresse et éduque dans la justice » (2 Timothée 3:16-17). J’espère que ces perspectives vous seront utiles et salutaires.
Ce contenu a été publié dans Croissance spirituelle, Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les disciplines d’un homme pieux : La suprématie de la discipline

  1. Maintenant disponible en français ! À la librairie de la Proue à Lausanne, une de mes villes préférées (où j’ai étudié le français, à l’École Lémania) !

    http://amisdelaproue.wordpress.com/2014/06/05/kent-et-barbara-hughes/

  2. Ping : Kent et Barbara Hughes | Les amis de la Proue

  3. blanchot sakamesso dit :

    merci pour ce message a ma fait du bien je besion de autre articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s