Ephésiens 3:14-21 — Comment s’achève le plan de Dieu dans l’Église

PDF

Sommaire : Une prière qui explique comment s’achève le plan de Dieu pour l’unité dans l’Église.

© 2007, J. Gary Ellison

14 ¶ C’est pourquoi, je fléchis les genoux devant le Père, 15 de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, 16 afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur; 17 que le Christ habite dans vos coeurs par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour, 18 pour être capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, 19 et de connaître l’amour du Christ qui surpasse (toute) connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. 20 Or, à celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, 21 à lui la gloire dans l’Église et en Christ-Jésus, dans toutes les générations, aux siècles des siècles. Amen. (Ephésiens 3:14-21)

INTRODUCTION

Dans cette Epître aux Éphésiens, Paul a parlé des choses merveilleuses. Il nous a parlé de
  • la destruction par la croix de Christ des barrières entre les hommes
  • Un seul homme nouveau – une nouvelle humanité – a été créé en Christ.
  • Nous sommes édifiés ensemble pour former un saint temple, une habitation de Dieu en Esprit.
Il a décrit le plan secret de Dieu de toute éternité : faire un peuple de Dieu, Juifs et païens, qui ont un même héritage, forment un même corps et participent à la même promesse, celle du Saint-Esprit.
En lisant ces concepts nobles, on se demande si ce n’est pas trop idéaliste, une vision utopique qui ne fait pas face à la réalité des choses. Pouvons-nous réellement vivre dans l’harmonie ? Pouvons-nous renoncer à notre égoïsme pour le bien des autres ? Pouvons-nous nous débarrasser des rivalités ? Est-il possible d’estimer les autres supérieurs à nous-mêmes ? Au lieu de considérer nos propres intérêts, pouvons-nous réellement considérer ceux des autres ? Après tout, si nous, en tant que juifs et païens, avons accès auprès de Dieu, et si nous sommes la famille de Dieu, et si nous sommes édifiés ensemble pour être le temple de Dieu, l’habitation de Dieu en Esprit, sur le plan pratique, tout cela ne vaut rien si nous n’avons pas les uns pour les autres la même sorte d’amour que Dieu avait pour nous quand Christ est mort pour nous.
Le verset 14 commence avec les mots « À cause de cela » (toutou charin, LSG, NEV), tout comme 3:1. En effet, ayant écrit de ce que Dieu avait accompli en Jésus-Christ, Paul allait prier dans 3:1, mais il a ajouté que tout cela était le plan de Dieu depuis toute éternité, mais que Dieu a maintenant révélé la manière de son accomplissement aux saints apôtres et prophètes (3:5).
Dans 3:14 Paul recommence sa prière en disant : « À cause de cela… » ou « C’est pourquoi… ». Donc, cette prière de Paul est intimement liée au plan de Dieu. C’est le plan de Dieu qui le pousse à prier. Si le plan de Dieu était pour un seul troupeau et un seul berger, la prière de Paul contient des traces de cet accent sur l’unité :
w Dans 3:15, il y a une référence à la « famille ».
w 3:18 – « pour être capables de comprendre avec tous les saints… »
w Les dimensions de l’amour de Christ dans le verset 19
w La référence à « l’Eglise » dans 3:21.
En termes pratiques, comment le plan de Dieu sera-t-il achevé ? Comment pouvons-nous vivre selon son plan ? En termes pratiques, qu’est-ce qui nous rendra capables de vivre ensemble en harmonie et dans un esprit d’unité ? Comment pouvons-nous débarrasser des sentiments de supériorité, des attitudes de racisme, des blessures et l’amertume qui brisent le corps de Christ ?
C’est justement à cause de cela que Paul prie. Nous voyons dans sa prière la progression par laquelle le plan de Dieu se réalisera dans nos vies. Comment le plan de Dieu peut-il être réalisé dans nos vies et dans l’église ? Son plan pour l’unité de l’église se réalise par les étapes suivantes.
I. Le plan de Dieu pour l’unité de l’église se réalise par la puissance du Saint-Esprit (3:14-17).
Holy Spirit dove cross window Small Web view C’est cette compréhension du rôle essentiel du Saint-Esprit qui devrait nous pousser à prier. Paul dit que la compréhension du plan de Dieu le pousse à prier :
C’est pourquoi, je fléchis les genoux devant le Père, 15 de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom (3:14).
Le grec dans ce passage pourrait être traduit soit « toute famille » ou « toute la famille ». C’est le contexte qui nous aide à savoir que la meilleure traduction est « toute la famille ». Paul ne met pas l’accent sur la pluralité de familles mais sur l’unité de la famille de Dieu. À plusieurs reprises, il a parlé de Dieu le Père :
2 Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ. 3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ. (Éphésiens 1:2-3 SER)
afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître ; (Éphésiens 1:17 SER)
car par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père dans un même Esprit. (Éphésiens 2:18 SER)
À la fin du chapitre deux, Paul dit que nous sommes tous membres de la famille de Dieu :
Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la famille de Dieu. (Éphésiens 2:19 SER)
Donc, Paul fléchis les genoux devant le Père de tous les enfants de Dieu, soit ceux qui sont déjà au ciel, soit ceux qui sont sur la terre. C’est de lui que nous retirons notre nom ; nous sommes les enfants de Dieu.
Voici ce que le Saint-Esprit fait dans nos vies pour accomplir le projet de Dieu dans l’église :
A. Le Saint-Esprit nous fortifie dans l’homme intérieur (3:16).
16 afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur ;
Nous voyons dans ce verset pourquoi nous devons prier : le plan de Dieu ne peut être achevé dans nos vies sans l’action du Saint-Esprit dans nos vie.
Nous avons besoin d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, et cela ne vient que par la prière.
Paul met un accent fort sur la puissance du Saint-Esprit pour nous changer. Dieu nous donnera d’être pas seulement fortifiés, mais puissamment fortifiés. Encore le verset 20 met cet accent sur « la puissance qui agit en nous ».
Si Paul parle de cette grande puissance qui nous fortifie en réponse à la prière, il nous dit que Dieu nous donne cette puissance du Saint-Esprit « selon la richesse de sa gloire ». Ce n’est pas de sa pauvreté qui nous fortifie mais de sa richesse, et cela dans l’homme intérieur. Il ne s’agit pas d’une manière extérieure à nous comporter selon les règles de civilité et de politesse. C’est une transformation de l’homme intérieur, une métamorphose de notre caractère qui est possible seulement par la puissance de l’Esprit Saint.
B. La présence de Christ dans nos cœurs nous enracine et nous fonde dans l’amour (v. 17)
Rooted 107x200 17 que le Christ habite dans vos cœurs par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour,
C’est une autre manière de parler de l’œuvre du Saint-Esprit dans l’homme intérieur : Christ habite dans nos cœurs. Pourquoi devons-nous prier que Christ demeure dans nos cœurs ? N’est-il pas déjà présent ? Il est là, mais est-ce qu’il se sent chez lui ? Habiter veut dire demeurer, se sentir chez lui. Christ ne se sent pas chez lui dans nos cœurs quand nous sommes divisés, quand il y a de l’amertume, des rancoeurs. Mais quand nous persévérons dans la foi et l’obéissance à la Parole de Dieu, nous sommes enracinés et fondés dans l’amour, cet amour que nous avons reçu de Dieu et qui déverse sur les autres. Le Saint-Esprit est là pour que nous portions son fruit, et le fruit de l’Esprit est amour (Galates 5:22). Tout le reste : joie, paix, patience, bonté, bienveillance, douceur, foi et maîtrise de soi ne sont que des descriptifs de l’amour.
Question : Est-ce que Christ se sent chez lui dans nos cœurs ? Est-ce que nos attitudes envers ceux d’autres membres de sa famille lui fait sentir qu’il est le bienvenu ?
Paul dit que par la présence de Christ dans nos cœurs, nous sommes enracinés et fondés dans l’amour. Comment pouvons-nous aimer toute la famille de Dieu ? Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous avons des membres dans notre famille qui ne sont pas très aimables. Parfois je ne suis pas agréable. Je ne suis pas toujours sympa. Parfois je fais gaffe. Comment vivre avec des gens comme ça ? Comment les aimer ? Comment surmonter nos préjugés ? Comment unir au lieu de diviser la famille de Dieu ?
La présence de Christ dans nos cœurs effectue une transformation de notre caractère pour que nous puissions par la puissance du Saint-Esprit aimer ceux qui ne sont pas aimables, nous libérer des chaînes du racisme, des hostilités, de la discorde, de la jalousie, des fureurs, des rivalités, des divisions, des partis pris, de l’envie et des autres œuvres de la chair (Galates 5:19-21).
Ainsi, la puissance du Saint-Esprit dans nos vies produit un amour pour nos frères et nos sœurs qui sont si différents de chacun de nous, mais l’effusion de l’amour de Christ dans nos cœurs qui découle de la puissance du Saint-Esprit, le plan de Dieu pour l’unité de l’église se réalise.
II. Cette action de l’Esprit Saint nous permet de comprendre les dimensions de l’amour de Christ (3:18-19a).
18 pour être capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur,
Dans ce verset, Paul parle des dimensions multiples de l’amour de Christ. Déjà, Paul met un accent sur l’amour de Dieu :
Dans son amour, 5 il nous a prédestinés par Jésus-Christ à être adoptés (Ephésiens 1:4 SER)
Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, (Ephésiens 2:4 SER)
Il m’est aussi un accent sur l’amour pour les autres
C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler… de votre amour pour tous les saints, (Ephésiens 1:15 SER)
Supportez-vous les uns les autres avec amour, (Ephésiens 4:2 SER)
15 mais en disant la vérité avec amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. 16 De lui, le corps… s’édifie lui-même dans l’amour. (Ephésiens 4:15-16 SER)
marchez dans l’amour, de même que le Christ nous a aimés… (Ephésiens 5:2 SER)
Maintenant, Paul prie que nous puissions comprendre les dimensions de l’amour de Christ. Il est clair que Paul ne vise pas le plan individuel. Il ne veut pas que nous pensions : « Oh, maintenant je comprends la grandeur de l’amour de Dieu pour moi ! » Non. Il prie qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, nous soyons capables de comprendre avec tous les saints les dimensions de l’amour de Dieu.
Paul pense en termes de l’amour de Christ pour tous les saints. Toute l’Eglise a besoin de comprendre l’amour de Christ pour toute l’Eglise. Donc, Paul prie que nous soyons capables de comprendre les dimensions de l’amour de Christ. Il ne s’agit pas d’une compréhension intellectuelle, mais quelque chose qui doit être saisi du cœur.
A. Quelle est la largeur de l’amour de Christ (v. 18) ?
Unity World Small Web view 197x200 123x125 Son amour si large qu’il n’y a pas de peuple qui n’est pas visé par son amour. Son amour inclut les « païens dans la chair » et les « ceux qui se disent circoncis » (2:11), ceux qui étaient privés de droit de cité en Israël et ceux qui étaient citoyens (2:12). Son amour inclut juifs et païens, Grecs et barbares, esclave et libres, fils et filles, vieux et nouveau nés, Tahitiens et Togolais, Polynésiens et Polonais. Son amour est si large qu’il englobe tout le monde.
B. Quelle est la longueur de l’amour de Christ (v. 18) ?
Son amour a commencé avant la fondation du monde (1:4), dans l’éternité passée (3:11), et il tend jusqu’en éternité future quand nous recevrons Dieu lui-même qui est notre héritage éternel (1:18). Il n’a ni commencement ni fin. Nous n’arriverons jamais à bout de son amour.
C. Quelle est la profondeur de l’amour de Christ (v. 18) ?
Son amour creuse jusqu’à la lie de la société, à ceux qui sont morts par leurs fautes et par leurs péchés (2:1), qui marchent selon le cours de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, cet esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion, qui se conduisent selon leurs convoitises charnelles, qui sont enfants de la colère (2:2-3), qui sont sans Christ, sans Dieu et sans espérance dans le monde (2:12). C’est pourquoi l’amour de Dieu était capable de nous trouver : « à où le péché s’est amplifié, la grâce a surabondé » (Romains 5:20).
D. Quelle est la hauteur de l’amour de Christ (v. 18) ?
Son amour est si haut, qu’il nous ressuscite ensemble et nous fait asseoir dans les lieux célestes en Christ-Jésus (2:6), « bien au-dessus de toute principauté, autorité, puissance, souveraineté » (Ephésiens 1:21).
Remettons cet amour dans son contexte : Christ aime son Église.
…le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle (Ephésiens 5:25).
Jamais personne, en effet, n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme le Christ le fait pour l’Église (Ephésiens 5:29).
Si Christ aime son église, nous devons aussi l’aimer et tous les membres qui la composent.
Paul parle d’un amour qui surpasse toute connaissance. Pourtant, il dit que nous pouvons le connaître :
19 et de connaître l’amour du Christ qui surpasse (toute) connaissance,
Comment pouvons-nous mesurer l’immensurable ? L’œuvre du Saint-Esprit dans nos cœurs nous permet de mesurer l’immensurable et de connaître l’inconnaissable :
La seule manière de connaître l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance est de l’expérimenter. Aussi intelligents que nous soyons, l’amour de Christ est si grand que personne ne peut comprendre sa grandeur. C’est un paradoxe : nous connaissons l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance. Enracinés et fondés dans l’amour, nous pouvons comprendre les dimensions de l’amour, mais nous ne pourrons jamais épuiser son grand amour.
Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimés, (Ephésiens 2:4 SER)
III. La connaissance de son amour nous permet d’être remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu (3:19b).
en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.
Qu’est-ce que Paul est en train de dire ? Encore un langage qui nous dépasse ! Soyons clairs. Paul ne dit pas que nous qui sommes « finis » puissions contenir l’infini. Nous ne sommes pas, par exemple, omniprésents. Il ne dit pas non plus que nous puissions être aussi sages ou saints ou remplis d’amour que Dieu. Nous pouvons et nous devons être sages et saints et remplis d’amour, mais nous serons à jamais des créatures avec nos limitations.
Paul veut dire que nous pouvons être remplis jusqu’à notre mesure de toute la plénitude de Dieu. C’est-à-dire qu’il n’y aura pas de manquement dans nos vies. Nous pouvons être tout ce que Dieu veut pour nous. Cela est confirmé par Éphésiens 4:11-13 où Paul dit que les dons ministères ont été donnés par Christ à l’Eglise « pour l’édification du corps du Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite du Christ ».
Les trois membres de la Trinité sont à l’œuvre dans nos vies pour nous amener à la maturité en Christ pour que le plan éternel de Dieu se réalise dans l’église. Le Saint-Esprit par sa puissance change notre caractère. Christ nous fait comprendre toutes les dimensions de son amour pour toute l’église. Ainsi nous sommes remplis jusqu’à notre mesure de toute la plénitude de Dieu.
Doxologie (3:20-21)
Praying Man 133x200 Paul a prié des choses extraordinaires. Il a prié que nous puissions mesurer l’immensurable, les dimensions de l’amour de Christ. Il a prié que nous puissions connaître l’inconnaissable amour de Christ. Il a prié que nous puissions être rempli jusqu’à notre mesure de toute la plénitude de Dieu.
Comment ces choses peuvent-elles se réaliser dans nos vies ? Paul a-t-il exagéré ? Non. Il insiste que Dieu « peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons » (3:20). Comment accomplit-il son projet ? « Par la puissance qui agit en nous » (3:20).
La gloire, donc, n’est pas à nous mais à Dieu : « à lui la gloire » (3:21). Cette gloire se manifeste dans l’église. Les meilleures versions ne disent pas « dans l’Église et en Christ-Jésus », mais simplement « dans l’Eglise dans Christ-Jésus ». C’est étonnant que l’Eglise soit nommée avant Christ, mais la gloire de Dieu est intimement liée à la gloire que Christ reçoit dans l’Eglise. Quand l’Eglise vit selon le plan de Dieu pour son unité, Christ est glorifié et le Père est glorifié. À lui la gloire…
dans toutes les générations, aux siècles des siècles. Amen (3:21).


Hodge et Wood préfèrent « toute la famille ». Sources principales : commentaires en anglais par Peter O’Brien (Pillar), A. Skevinton Wood (Expositor’s) et Francis Foulkes (Tyndale).

Une réponse à Ephésiens 3:14-21 — Comment s’achève le plan de Dieu dans l’Église

  1. Vraiment, que notre Dieu le tout puissant vous benisse richement pour cet enseignement sur l’amour de Dieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s